Betarra, Biterre, Béziers, nos racines

Bettera, Biterre, Béziers, nos racines

 

L'acropole a fixé très tôt les habitants

Au gué de l'Orb sauvage et le site fascine.

Au milieu de la plaine et successivement 

Bordé au nord par le Mont Noir qui prédomine, 

Au sud la mer et les Pyrénées au couchant,

Ce rocher retentit de viols et de rapines.

Ibères, Celtes, Ligures, Syriens, marchands

Grecs et romains ont occupé cette colline ;

Vinrent les Wisigoths en lutte avec les Francs

Mais qui furent chassés par l'armée Sarrasine ;

Enfin Charles Martel la rendit au néant.

O Béziers, martyre, où plongent nos racines

 

Pour réveiller le bourg, il en faudra du temps

Mais courageux, les gens du gué, sur tant de ruines, 

Recréent une cité digne de leurs enfants.

Gaucelm, Estève et Auriac font triste mine

Car de ces troubadours on a brûlé les chants,

Mais rit Matfre Ermengaud qu'un brèviaire illumine

L''histoire ne retient que le nom des plus grands :

Pech et Martel, imprimeurs, Riquet qui domine, 

Les académiciens Pélisson et Mairan, 

Perret le coutelier, Cordier qui achemine

L'eau. Boudard, Injalbert, Viennet. Ils sont des cents !

O Biterre, influente, où plongent nos racines

 

Lorsque sur son chameau, il y a deux mille ans, 

Pour évangéliser cette ville latine

Vint Aphrodise, l'entour était ce grand champ

de blé, de vigne et d'oliviers décrit par Pline.

Aujourd'hui comme hier l'animent artisans,

Commerçants, et gens de professions citadines.

Mais c'est le vin qui est son trèsor appétant

Et-ce glorieux nassé son futur détermine.

Quand, par goût de la fête ou dionysie d'antan,

Coule sur les Allées la fontaine divine,

Mithra rejoint Bacchus et le peuple est content.

O Béziers, oenopole, où plongent nos racines.

 

Dieu  voudrait habiter ici assurément.

Site et climat à la douceur de vie inclinent.

Les hommes y sont peu dociles mais tolérants,

Fiers et industrieux et d'humeurs libertines.

C'est la terre de nos aïeux, de nos enfants.

O Betarra, Biterre, Béziers, nos racines

 

André Philippe Nougaret

le Cercle des Poètes retrouvés

 

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre