Si Jean Moulin nous était conté

SI JEAN MOULIN NOUS ETAIT CONTE

 

Le 20 juin 1899, à Béziers , au n° 6 de la rue d'Alsace, prenait naissance l'itinéraire qui conduira Jean Moulin, aux racines nourries dans le terreau biterrois, au Panthéon  "à ses enfants illustres, la Patrie reconnaissante" . La Patrie de Jean Moulin c'est avant tout , Béziers, sa ville natale.

 

N'était-il donc pas un droit - mieux, un devoir - pour nous, Biterrois, de ramener dans sa ville natale une partie incontournable de ce "patrimoine national" : en un lieu qui abrita sa naissance et les 17 premières années de sa vie ?

 

L'opportunité sera saisie par la Ville de Béziers en faisant l'acquisition de la totalité de l'immeuble de la rue d'Alsace.

 

Un Comité de Pilotage sera alors constitué, qui se réunira le 21/11/2011 sous la double présidence du Sous Préfet, Philippe Chopin et de Jacques Nougaret adjoint au patrimoine, représentant Raymond Couderc, Maire de Béziers.

 

L'objectif ? Conduire une réflexion portant sur le devenir de cette demeure. Membre du Comité de Pilotage, notre association  REUSSIR A BEZIERS, fut la seule à présenter un projet d'aménagement pour faire de ce lieu une "Maison de la Mémoire", une maison apte à décliner plusieurs volets ayant accompagné la vie de Jean Moulin. Comment est-il passé de l'ombre à la lumière ? Comment est-il passé d'une enfance heureuse à une fin tragique ? Comment put-il conduire une double vie, de haut fonctionnaire et de caricaturiste de talent ?...... avant de se glisser dans les habits d'un héros de la Résistance ? 

 

Autant de questions, auxquelles il sera répondu, permettant de mieux connaitre  celui que d'aucuns qualifièrent "d'inconnu du Panthéon", "Réussir à Béziers" faisait alors connaitre son point de vue et - le maintien - encore aujourd'hui, suggérant une immersion dans la vie de Jean Moulin, développée en 3 volets :

Ayant pris acte de la décision de la Commission Régionale de Patrimoine et des sites (CRPS) proposant l'inscription au titre de Monuments Historiques, "Réussir

à Béziers" prend contact avec la DRAC pour lui faire part de cette suggestion prenant en considération "le caractère mémorial de ce lieu qui va bien au-delà des seuls critères d'art et d'architecture.

 

 

 

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre